Histoire d’un parfum: le « Fougère » MdC

list In: Category 1 favorite Hit: 3938

<p style="text-align: justify;">Le <strong>parfum « Fougère » MdC</strong> est l’une des <strong>premières signatures olfactives</strong> de la maison, créée par Rosine DAUGE, la fondatrice Martin de Candre. Cette <strong>senteur aromatique</strong> est caractéristique de l’<strong>esprit de la marque</strong> de par sa grande <strong>naturalité et intemporalité</strong>. Un <strong>accord puissant et équilibré</strong> qui invite au <strong>bien-être immédiat</strong>, à l’<strong>harmonie des sens</strong></p>

<p style="text-align: justify;"><strong></strong></p>

<p style="text-align: justify;"><img src="/img/leoblog/fougere2.jpg" style="float: right; margin-left: 20px; width: 400px;" alt="parfum fougere.jpg" /></p>

<h2 style="font-size: 30px;">La genèse d’un parfum chic et intemporel.</h2>

<p style="text-align: justify;">À l’aube des années 1980, lorsque Rosine se lance dans la <strong>création de parfums</strong> à la suite d’André CHAPUIS, son ami et professeur, elle souhaite développer des<strong> parfums de savon de toilette</strong> entièrement <strong>naturels</strong>, dotés d’une <strong>richesse olfactive rare et authentique</strong>. À l’époque, l’<strong>huile d’olive</strong> utilisée pour <strong>saponifier les savons</strong> a une <strong>odeur verte et fruitée</strong> très prononcée. De fait, le parfum ajouté à chaud dans la<strong> pâte à savon</strong> doit subtilement estomper ces effluves naturelles d’huile. Les <strong>fragrances aux notes boisées</strong> sont les plus à même de les dissimuler. C’est pourquoi, pour <strong>stabiliser ses parfums</strong>, Rosine utilise majoritairement des <strong>cires de mousses d’arbres</strong> qui fixent naturellement les essences et accentuent leur facette boisée.<br />En 1982, elle crée une<strong> Cologne parfumante</strong> associant une <strong>douzaine d’huiles essentielles</strong> qu’elle baptise en toute simplicité <strong>le « 12 Essences »</strong>. Cette savante association parfaitement équilibrée camoufle magnifiquement l’odeur âcre des corps gras. Elle l’a imaginée <strong>mixte</strong>, pour <strong>toutes les saisons et toutes les occasions</strong>, un peu comme une <strong>seconde peau</strong>. L’idée était qu’elle puisse convenir à un <strong>savon de toilette familial</strong> laissant sur la peau une <strong>impression de fraîcheur et de propreté</strong>. Depuis sa création, l’accord du « 12 Essences » se construit autour d’une tête lavandée, d’un cœur floral rosé légèrement acidulé et d’un fond boisé de mousse de chêne et de thym. Une fois dans la pâte à savon, ce parfum se distingue par son <strong>envolée fraîche et dynamique</strong> comme lorsque l’on respire un <strong>bouquet de printemps !</strong></p>

<p><br /><br /></p>

<h2 style="text-align: justify; font-size: 30px;">Un nouveau nom en l’honneur d’un passé précieux.</h2>

<p style="text-align: justify;"><img src="/img/leoblog/fougere3.jpg" style="float: right; margin-left: 20px; height: 400px;" alt="Rosine-Dauge-creation-de-parfums-en-2002.jpg" />En 2006, le « 12 Essences » change de nom : il s’appelle désormais « Fougère » non pas à cause de la plante mais en l’honneur de sa <strong>composition olfactive</strong>. En effet, à l’image de la musique, un <strong>parfum</strong> se décrit en <strong>« notes» olfactives</strong>. Selon ses caractéristiques majeures, il sera classé parmi les 7 familles olfactives. La « Fougère » est une famille à part entière qui s’articule autour d’un même <strong>schéma créatif</strong> : en notes de tête, nous retrouvons des <strong>facettes aromatiques</strong> (lavande, romarin, laurier...) et <strong>hespéridées</strong>, en notes de <strong>coeur du géranium</strong> à la senteur de <strong>rose</strong> puis en notes de fond des <strong>parfums ambrés ou cuir</strong> ou encore <strong>musqués</strong>. Le tout forme une composition fraîche et verte aux accents de liberté ! Le parfum « 12 Essences » adopte cette même architecture olfactive très <strong>aromatique</strong>.</p>

<p style="text-align: justify;">La famille « Fougère » provient du nom d’un parfum de la <strong>Maison Houbigant</strong> lancé en 1882 baptisé « Fougère royale ». À cette époque, il était peu conventionnel d’associer la <strong>lavande</strong> à de la <strong>mousse de chêne</strong> et des <strong>bois précieux</strong>...! Pourtant le <strong>succès est immédiat</strong>. Cette <strong>fragrance fraîche et boisée</strong>, pensée à l’origine pour la gente féminine séduit peu à peu les <strong>dandys chics</strong> de l’époque (Guy de Maupassant en raffolait...!). <strong>Un parfum révolutionnaire</strong> qui devient rapidement le <strong>chef de fil</strong> d’une <strong>nouvelle famille olfactive.</strong></p>

<p style="text-align: justify;">Le <strong>savon solide</strong> parfumé à <strong>la « Fougère » MdC</strong> est aujourd’hui la <strong>senteur emblématique</strong> de la <strong>gamme des savons de toilette</strong>. De par sa richesse olfactive, il retranscrit à merveille <strong>l’atmosphère envoûtante</strong> de la <strong>boutique de la savonnerie</strong> Martin de Candre.</p>

<p><br /><br /></p>

<h2 style="text-align: justify; font-size: 30px;">Du savon au savon à raser: l’avènement d’un nouveau best-seller.</h2>

<p style="text-align: justify;"><img src="/img/leoblog/fougere4.jpg" style="float: left; margin-right: 20px; height: 400px;" alt="parfum fougere.jpg" />Depuis une quinzaine d’années, <strong>le savon à raser</strong> est devenu le produit phare Martin de Candre. <strong>Les blogs et forums de rasage traditionnel</strong> français et étrangers l’ont élu comme la « Rolls Royce » des <strong>savons de rasage</strong>: une mousse dense, <strong>facile à monter</strong> et d’un <strong>confort absolu</strong>, associée à un parfum d’exception, le tout 100% naturel, artisanal et français ! Le <strong>produit idéal</strong> pour <strong>faciliter le rasage</strong> de ces messieurs et leur apporter durablement le sourire dès le réveil !</p>

<p style="text-align: justify;">La <strong>gamme s’est étoffée</strong> à partir de 2014, avec l’arrivée du savon neutre « Nature » (formulé pour les peaux sensibles) et celui à la « Fougère ». En effet, la célèbre <strong>Cologne de 12 essences</strong> a été adaptée pour s’associer avec élégance à la <strong>pâte du savon à raser</strong> saponifiée à la <strong>potasse</strong>. Il reprend les essences phares du savon solide: lavandin, thym, bergamote, géranium, patchouli, mousses de chêne... Ce savon à raser se caractérise par une <strong>sensation de fraîcheur intense</strong> sur un <strong>fond boisé</strong> très <strong>séduisant</strong>. Pour <strong>favoriser le bien-être</strong> et le confort de votre <strong>routine rasage</strong>, la Cologne du savon à raser « Fougère » est légèrement plus <strong>vivifiante</strong> que le savon pâte. Elle offre un parfum aromatique harmonieux, d’une <strong>fraîcheur racée</strong> qui convient parfaitement aux hommes de style classique et à <strong>l’élégance intemporelle</strong>.</p>

<h2 style="text-align: justify; font-size: 30px;"></h2>

<p style="text-align: justify;"><img src="/img/leoblog/fougere5.jpg" style="float: right; margin-left: 20px; height: 400px;" alt="Rosine-Dauge-creation-de-parfums-en-2002.jpg" />Le parfum « Fougère » MdC, c’est un peu <strong>l’âme de la savonnerie</strong>. Son histoire remonte à bientôt 40 ans: il a su traverser les générations sans prendre une ride, chose rare en matière de parfum ! Ce <strong>classique devenu iconique</strong> doit sa longévité à la beauté de ses <strong>matières premières</strong> naturelles et à <strong>l’équilibre parfait de sa composition</strong>.<br /><br />À l’instar des parfums de synthèse, <strong>les essences naturelles</strong> ont cette faculté de déployer des senteurs dont <strong>on ne se lasse pas</strong> : la <strong>matière est vivante</strong>, elle dévoile de nouvelles facettes à chaque fois qu’on l’hume. Comme le disait la poétesse française Marceline Desbordes : « Humer un parfum... C'est respirer la vie de ses odeurs qui en imprègnent nos sens, de l'esprit jusqu'au cœur... ».<br />Depuis 1974, Martin de Candre s’inspire de <strong>savoir-faire ancestraux</strong> et de la nature pour composer des <strong>produits uniques</strong> qui charment <strong>toutes les générations</strong>... Les savons et leurs parfums racontent des histoires, ils éveillent la curiosité de par la singularité de leur fragrance: voilà la force de Martin de Candre !<strong> L’artisanat</strong> a cette faculté de ne pas être contraint par les modes car il ne surfe pas sur des tendances. Grâce à cette<strong> intemporalité</strong>, ses créations s’ancrent durablement dans les esprits et les cœurs des gens.</p>

Sunday Monday Tuesday Wednesday Thursday Friday Saturday January February March April May June July August September October November December